My year 2020 in music

2020 was a weird year, right. We all spent more time on our own that we ever did before. I personally, have been getting in my own head a bit and what is better than doing that with some music ?

To begin 2021 I wanted to look back on the music I listened to the most in 2020, so here is the list of the songs that have been stuck in my head and the songs that helped me through this weird year. You will see it is as eclectic as can be but it fits my ever changing mood. You can find all these songs in my Spotify playlist Adeline’s Jam 2020.

Disclaimer 1: You will see some « guilty » pleasures listed here. I do not feel really guilty about any of them though 🙂
Disclaimer 2 : Some songs could have fit in different categories, I did my best to choose the ones I felt more strongly about but this is so subjective that you might disagree with my classification !

  • If you want to sing along (or scream along depending on the songs) during a fierce karaoke evening with your roommate, or in the car (alone or with your roommate or your BFF) :
    • Torn by Natalie Imbruglia
    • Shallow by Lady Gaga and Bradley Cooper.
    • Blinding Lights by The Weeknd
    • Jolene by Dolly Parton (sorrynotsorry)
    • Christophe by Orelsan Feat Maitre Gims
    • AVF by Stromae feat Orelsan and Maitre Gims
    • This is Me from The Greatest Showman movie’s soundtrack
  • If you just want to vibe in your car while going to work
    • Oui ou Non, Flou, Flemme, Balance ton Quoi by Angele
    • Pendant 24h by Grand Corps Malade and Suzane
    • If you feel by Cats on Trees
    • Voyous, Lettre a Zoé and Les Hautes Lumières by Fauve
    • Glow by Tom Tripp
    • Nue by Clara Luciani
    • Green Light by Lorde
    • Lost in Yesterday by Tame Impala
  • If you are feeling nostalgic, melancholic or are just in need of music that feels just like that or music that is just comforting and/or cathartic
    • MCMC by Ehla. If you speak French check its lyrics out. The title of this song is made of the first letters of « Me against my body » in French, and I never found a more accurate depiction of what that struggle can be socially sometimes.
    • Simply the best from Schitt’s Creek by Noah Reid. If you have been following the blog, you know I am obsessed with this show. This tune is one of the most heartwarming moment in the show (and the beginning of a long series of sobs for me) and listening to that song always brings me back to that.
    • Mesdames by Grand Corps Malade (and Mosiman): a beautiful hymn to women as an intro to Grand Corps Malade’s album dedicated to duets with women.
    • Grandiose by Pomme, just a beautifully written, both melancholic and hopeful song about the dreams we have for ourselves
    • Giants by Dermot Kennedy : I discovered this song thanks to Normal People’s Paul Mescal’s participation to Dermot Kennedy’s live streamed concert back in July and I am just a fan of this song and of Dermot Kennedy’s voice.
    • River Eyes by Makers. This song is my #1 most streamed song on Spotify this year. Back in February it just resonated a lot, the lyrics and the musical structure of the song were just really comforting to me.
    • Running for so long (House a Home) by Parker Ainsworth, Butch Walker, Paris Jackson and Jessie Payo. This song is part of the Peanut Butter Falcon movie’s soundtrack and it encompasses all the sweetness that is in that movie.
    • Quand je marche by Ben Mazue. There is something just cathartic for me in this song. Especially the last part.
    • San Francisco from The Last Black Man in San Francisco movies’s soundtrack. Once again this one is from a movie soundtrack. It just makes me want to go back to San Francisco
    • Bloodflow by Grandbrothers from The Specials (Hors Normes) movie’s Soundtrack
    • Derrière le Brouillard by Grand Corps Malade and Louane and Chemins de Traverses by Grand Corps Malade feat. Camille and Julie Berthollet. I think these aremy favourites from Grand Corps Malade’s latest album. They are hopeful, beautifully written (as the rest of the album is) and resonate so deeply with me.
    • L’Horizon des Evènements by Kyan Khojandi. Kyan Khojandi is a French comedian who produced and wrote so many short series and shows. He is an absolute genius. When I saw he released a song (which is closer to a slam piece) I was so curious and damn did he not disappoint. This song is about mental health and it is both powerful an hopeful. One of the best discovery of the year. Cannot wait for the album.
    • Comme si j’y croyais by Pomme. This song is about dreams and believing in them. It is poetic and light.
    • A peu près by Pomme. The music just transports you when you listen to that one. The lyrics about a breakup and a past relationship are beautifully written.
  • If you want to ball your eyes out
    • The original soundtrack from Normal People. Just because. Go check my review of that show and you will understand.
    • Sailing by Rod Stewart (after watching the movie Summer 85 by Francois Ozon you will understand why)
  • If you want to walk along the Californian beaches and just chill in the sun
    • California and Doin’ Time by Lana Del Rey. Pretty late to the Lana del Rey party I discovered these 2 songs completely by coincidence and they are so nice to listen to while admiring a beautiful Californian beach landscape
    • Got you by Noah Reid. One of Schitt’s Creek actor released an album called Gemini this year and this folky tune has just been my jam these last few weeks.
    • Nothing arrived by the Villagers (and if you want to ball your eyes out check the cover of this song by Paul and Nell Mescal on their Instagram)
  • Songs that make you reflect on the world
    • L’Amérique Pleure by the Cowboys Fringants: one of the bestest songs from one of my most favourite bands of all time. Lyrics are just on point to describe our era and our excesses. As for many of Cowboys Fringants’s songs it blends really pertinent lyrics, sometimes sad or concerning, with a both hopeful and nostalgic music.
    • Black by Dave: This song, by British rapper Dave is so relevant to nowadays news. It is about what it means to be a Black person in our western world. Dave’s performance at the BRIT awards early this year with an original last verse is one of the most powerful thing I ever saw. You can check it out here: https://youtu.be/mXLS2IzZSdg
    • Pas Essentiel by Grand Corps Malade: this song which was just released in December 2020 is about the struggle of some jobs and industries deemed non essential by the French government in the midst of the Covid Pandemic.
    • Quartier des Lunes by Eddy de Pretto. This song – even if I did not discover it in 2020, is still a song I listen to regularly. I love the music and I love Eddy de Pretto’s writing (his whole album is amazing and you should check it out). The lyrics about gender violence are absolutely daunting.
    • Novembre by Suzane. I only discovered this song this year on November 13th, the 5 year anniversary of Paris terror attacks. Suzane sings about the aftermath, the contemplation and the sadness of the day after.
    • Drôle d’époque by Clara Luciani. I love this song. It describes so well the weight of the level of feminity that women have to match to meet society’s expectation.
    • C’est cool by Gaël Faye. In this song he describes what it was to grow up in the nineties in the middle of everything happening in the world. Growing up between the Berlin Wall’s fall and 9/11 and having had to get out of Burundi, where he grew up, because of the ethnic genocide in Rwanda.
    • Seuls et Vaincus by Gaël Faye. This song, whose lyrics were written by French Politician Christiane Taubira is about close minded, racist, autoritarian people, it describes the fact that by staying in their closed minded vision of the world they will end up alone and defeated as the world will evolve in spite of them.

2020 a été une année bizarre, on est bien d’accord. On a tous passé plus de temps que normalment seuls avec nous mêmes. Je me suis personnellement beaucoup perdue dans mes pensées cette année. Et quoi de mieux que de faire ça en musique ?

En ce debut d’année 2021 j’ai donc fait une petite une liste de chansons qui m’ont accompagnée cette année, qu’elles me soient restées en tête ou qu’elles m’aient aidé à surmonter cette année bizarre. Vous verrez qu’on ne fait pas plus éclectique mais c’est ce qui colle le mieux a mon humeur très changeante cette année. Vous pouvez retrouver toutes ces chansons dans ma playlist Spotify: Adeline’s Jam 2020.

Avertissement 1: Vous allez voir dans cette liste un certain nombre de « plaisirs coupables ». Sachez que je ne me sens coupable de rien 🙂
Avertissement 2 : Certaines chansons auaient pu êre dans differentes categories. Je les ai mises dans la catégories qui me correspondait le mieux mais c’est complètement subjectif, la classification pourrait être différente pour vous !

  • Les chansons pour chanter (ou crier) à tue tête dans une session de karaoke de folie avec sa coloc pendant le confinement ou encore dans la voiture (seule ou accompagnée) :
    • Torn de Natalie Imbruglia
    • Shallow de Lady Gaga et Bradley Cooper.
    • Blinding Lights de The Weeknd
    • Jolene de Dolly Parton (sorrynotsorry)
    • Christophe de Orelsan Feat Maitre Gims
    • AVF de Stromae feat Orelsan et Maitre Gims
    • This is Me de la BO de The Greatest Showman
  • Si vous voulez juste une petite ambiance plaisante en voiture, vous savez cette musique qui vus fait bouger la tete en rythme et juste vraiment aimer le moment présent.
    • Oui ou Non, Flou, Flemme, Balance ton Quoi de Angèle
    • Pendant 24h de Grand Corps Malade et Suzane
    • If you feel de Cats on Trees
    • Voyous, Lettre a Zoé et Les Hautes Lumières de Fauve
    • Glow de Tom Tripp
    • Nue de Clara Luciani
    • Green Light de Lorde
    • Lost in Yesterday by Tame Impala
  • Si vous vous sentez d’humeur nostalgique ou mélancolique, ou que vous avez besoin d’une chanson qui transmet ce genre d’émotions ou d’une musique juste réconfortante ou qui joue un rôle cathartique:
    • MCMC de Ehla. Le titre de cette chanson est composée des premières lettres de « Moi Contre Mon Corps » et e n’ai jamais trouvé une description plus réaliste de ce que ce désamour avec son corps peut être socialement au quotidien.
    • Simply the best de la série Schitt’s Creek par Noah Reid. Si vous avez lu le blog récemment vous savez surement que je suis obsédée par cette sériel géniale. Cette chanson constitue un des moments les plus touchants de la série (et le début d’une série de moments qui m’ont fait pleurer pendant le reste de la série) et écouter cette chanson me ramène toujours à ce moment.
    • Mesdames de Grand Corps Malade (et Mosiman): un magnifique hymne aux femmes qui sert d’introduction à l’album éponyme.
    • Grandiose de Pomme, une chanson magnifiquement écrite avec une note à la fois mélancolique et pleine d’espoir qui parle des rêves que l’on a pour nous mêmes.
    • Giants de Dermot Kennedy : J’ai découvert cette chanson grâce à la participation de Paul Mescal (acteur dans la série Normal People) au concert en streaming de Dermot Kennedy en Juillet dernier et je suis juste fan de cette chanson et de la voix de Dermot Kennedy.
    • River Eyes de Makers. Cette chanson est ma chanson la plus écoutée sur Spotify cette année. En Février dernier je crois qu’elle a simplement résonné chez moi, que ce soit les paroles ou la structure musicale m’ont réconfortée à un moment où j’en avais besoin apparemment.
    • Running for so long (House a Home) de Parker Ainsworth, Butch Walker, Paris Jackson and Jessie Payo. Cette chanson est dans la BO du film Peanut Butter Falcon dont j’ai déjà parlé sur le blog et elle rassemble toute la douceur de ce film.
    • Quand je marche de Ben Mazué. Il y a quelque chose de juste cathartique pour moi quand j’écoute cette chanson. Particulièrement la dernière partie.
    • San Francisco du film The Last Black Man in San Francisco. Encore une fois une musique qui vient d’une BO de film. Cette chanson a la douceur et la poésie du film et me donne toujous envie de retourner à San Francisco.
    • Bloodflow de Grandbrothers de la BO de Hors Normes. Un instrumental qui me fait vibrer.
    • Derrière le Brouillard de Grand Corps Malade et Louane et Chemins de Traverses de Grand Corps Malade avec Camille et Julie Berthollet. Je crois que ce sont mes chansons préférées de l’album Mesdames de Grand Corps Malade. Elles sont, comme toujours, magnifiquement écrites, sur des sujets qui me touchent et me réconfortent énormément.
    • L’Horizon des Evènements de Kyan Khojandi. Kyan Khojandi, plus souvent connu sous le nom du « mec de Bref » a écrit et produit beaucoup de séries et spectacles. C’est pour moi un génie de la comédie en France. Quand j’ai vu qu’il avait sorti une chanson (qui se rapproche d’un slam) j’ai été curieuse et il ne m’a vraiment pas déçue ! Cette chanson prle de santé mentale et est à la fois puissante et pleine d’espoir. Une des meilleures découvertes de cette année. Je suis impatiente d’écouter l’album quand il sortira.
    • Comme si j’y croyais de Pomme. Cette chanson parle de la poursuite de ses rêves. C’est comme un bonbon et c’est tout doux.
    • A peu près de Pomme. La musique de cette chanson m’a complètement emportée. Les paroles – à propos d’une rupture et de la relation passée – sont magnifiques.
  • Si vous voulez pleurer à chaudes larmes:
    • La bande originale de la série Normal People. Juste parce que. Allez lire mon avis sur la série sur le blog et vous comprendrez.
    • Sailing de Rod Stewart (regardez le film Eté 85 de François Ozon et vous comprendrez purquoi je pleure)
  • Si vous voulez accompagner votre balade le long de la côte Californienne (ou autre balade au soleil je ne suis pas difficile) et juste « chiller » au soleil
    • California et Doin’ Time de Lana Del Rey. Je suis un peu en retard en ce qui concerne Lana Del Rey mais j’ai découvert ces deux chansons de manière complètement fortuite et elles sont parfaites dans les oreilles lorsqu’on profite d’une petite balade au soleil. Vraiment.
    • Got you de Noah Reid. Noah Reid, qui joue dans Schitt’s Creek (oui encore) a sorti un album cette année qui s’appelle Gemini et cette chanson aux notes folk est juste partie intégrante de ma playlist de cette fin d’année 2020.
    • Nothing arrived des Villagers (et si vous voulez pleurer un bon coup vous pouvez regarder la reprise de cette chanson par Paul and Nell Mescal sur leurs comptes Instagram)
  • Des chansons qui font réfléchir:
    • L’Amérique Pleure des Cowboys Fringants: une des meilleurs chansons de mon groupe préféré. Les paroles sont juste parfaites pour décrire l’ère dans laquelle on vit et nos excès. Comme beaucoup des chansons des Cowboys Fringants cette chanson mélange des paroles pertinentes, parfois triste et inquiétantes, avec une musique teintée de nostalgie, de légèreté et d’espoir.
    • Black de Dave: Cette chanson, par le rappeur anglais Dave est d’actualité. Elle parle de ce que cela veut dire d’être une personne Noire dans notre monde occidental. La performance de Dave au BRIT awards plus tôt dans l’année avec un dernier couplet écrit exclusivement pour cette prestation et une des choses les plus puissantes que j’ai vues. Vous pouvez la voir ici: https://youtu.be/mXLS2IzZSdg
    • Pas Essentiel de Grand Corps Malade: cette chanson qui vient de sortir en Décembre dernier parle des difficultés rencontrées dans certains métiers et certaines industries jugés pas essentiels par le gouvernement Français lors de la pandémie de Covid.
    • Quartier des Lunes de Eddy de Pretto. Cette chanson – même si je ne l’ai pas découverte en 2020 – est une chanson que j’écoute régulièrement. J’adore la musique et l’écriture de Eddy de Pretto (son album est génial et vous devriez l’écouter de toute urgence). Les paroles de cette chanson parle de violences de genre et sont absolument glaçantes.
    • Novembre de Suzane. Je n’ai découvert cette chanson qu’en Novembre dernier lors du 5ème anniversaire des attentats de Paris. Suzane chante sur le jour qui a suivi les attentats et sur le recueillement et le deuil de ce jour atroce.
    • Drôle d’époque de Clara Luciani. J’adore cette chanson. Elle décrit tellement bien le poids des injonctions et des attentes que la société a envers les femmes.
    • C’est cool de Gaël Faye. Gaël Faye décrit dans cette chanson le poids des tensions internationales sur son enfance, lui qui a grandi dans les années 90, entre la chute du mur de Berlin et le 11 Septembre 2001et qui a du fuir les combats et le génocide ethnique qui avaient lieu dans les année 90 au Rwanda et au Burundi voisin où il vivait.
    • Seuls et Vaincus de Gaël Faye. Cette chanson, ou ce poème presque, dont les paroles ont été écrites par Christiane Taubira, parle des personnes fermées d’esprit, racistes, autoritaires. Elle annonce que ces personnes finiront seules et vaincues de ne pas avoir évoluée avec le monde qui continuera d’évoluer et de progresser malgré eux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s