Series to watch

I know that we will – hopefully – soon get out of the stay at home orders, so it may not be a good time to get you interested in new TV series, but I had the chance to discover a few good ones these past months and wanted to share that with you !

High Fidelity

Da’Vine Joy Randolph & David H. Holmes as Cherise & Simon, Rob’s coworkers with Zoë Kravitz – Source http://www.laughingplace.com

This serie – which is streaming on Hulu in the US – is an adaptation from Nick Hornby’s book (Nick Horny also wrote About a boy). This book was already adapted once in the past as a feature film.

The show is about Rob’s love life and friendships. Rob – played perfectly by Zoë Kravitz – is a young woman in her thirties, living in New York City, and managing a Vinyl store.

Even if the romantical storylines are not revolutionary in themselves, this show get all its appeal and charm from its lovely supporting roles and its nostalgic joyful and so satisfying soundtrack !

On my block

Promotional poster for the 3rd season of On My Block starring Brett Gray, Sierra Capri, Jason Genao & Diego Tinoco – Source: next-episode.net

This original Netflix series, whose third season is now streaming (the fourth is in production) tells the story of four teenagers whom we meet on the eve of their first day of highschool, in a fictional LA area neighborhood.

These teenagers are cruising between their lives filled with love stories and family stories and the life of their neighborhood where gangs are really present and where some of them, born within a gang and despite good grades are bond to join them.

Even if some storylines are really crazy and if we can note some lack of precision in acting sometimes, the characters are all really endearing and the dialogs are so well written that the show is so enjoyable to watch. And this show will also manage to surprise you more than once, as below its apparent casualness, it often violently brings us back to reality. I personnally cried a few times watching it.

In a different style, the soundtrack is also really nice, and fits perfectly the tone of the show.

Everything sucks !

Better warn you right now, there is something really frustrating with this show : it is only one season long and was not renewed as far as I know.

This serie, just like On my block, is about the life of highschoolers, but it is however set in the small town of Boring, OR during the 1990s.

The characters are a small group of teenagers, they are shy and searching themselves, they are not part of the « cool kids » and they get involved in the media club of their highschool. Once again, we follow them through their heartaches, love stories, their family bond with their parents, their insecurities and their victories… but in a context so different from what we now live in, the action being set in a small countryside town in the 90s.

Rio Mangini as McQuaid, Jahi Di’Allo Winston as Luke O’Neil & Quinn Liebling as Tyler Bowen – Source:

And just like the 2 other shows I wrote about above, the soundtrack is so so good (it even looks like the score and soundtrack are kind of important to me, right ? ) and people nostalgic for the sound of the 90s will be happy ! from Nirvana to Oasis, it is amazing !

The main characters are endearing and cute, even though some dialogs between the 2 main characters Kate and Luke are sometimes really arsh, there is something sweet, positive and also a bit crazy that comes out of this series.

Hollywood

Last show I watched to date, and it is – despite its flaws – one of my favorite.

Visual from the opening credits of the show – Source: http://www.slashfilm.com

Ryan Murphy, who had previously created famous and successful shows like Glee, American Horror Story and American Crime Story, is the show runner of this miniseries that depicts some customs and some issues in the movie industry in Hollywood at the end of the years 1940s following the end of WWII.

The show’s starting point is Jack Costello, a WWII veteran who wants to become an actor and a movie star. As hundreds of other people, he waits in the morning in front of the gate of the famous Ace Studios hoping to be called for an acting job on one of the sets. One day, in a bar, he is approached by a man, Ernie, who manages a gas station, which is actually a cover for a male prostitutes network to serve customers – often people working for studios – who ask to go to « Dreamland ».

In the mean time, the series follows the paths of a young homosexual African-American screenwriter, Archie, a young African-American actress, Camille, tired of being limited to maids roles, a young idealistic movie director, Raymond who dreams of changing Hollywood knowing that changing the visibility of the minorities will help change their lives and wanting to put to work in movies any person who is talented enough whatever their background, race, sex or sexual orientation, the journey of a young actor, Roy- who happens to be homosexual – who lacks both charisma and talent (but who is so touching) and who falls into an unscrupulous agent’s clutches who asks him for sexual « favors » in exchange for his services.

The acting, even if I could note a few weaknesses, is awesome, and particularly Jim Parsons’s and Darren Criss’s. Both of them are regularly cast in Ryan Murphy’s productions and in this show they could not have more opposite roles. On one hand, Darren Criss plays the young idealistic director Raymond who is in a relationship with Camille, is perfect in this role. His laughing eyes, his sweetness, empathy, ambition… he really his both touching and believable. On the other hand, Jim Parsons plays the dubious agent. He is absolutely odious but acts it perfectly. For those who – like me – discovered him as Sheldon Cooper in the Big Bang Theory, beware it can be quite shocking !

Hollywood can easily be criticized for its superficial, idealistic, sometimes sensationalist depicting of 1940s Hollywood’s issues (and by extension of the current issues that still exist in Hollywood), but to me, this show has heart, warmth and its actors, its tone and its cinematography are sublime and make this show worth watching and falling for it !

(NB: I do not want to spoil anything, but I am curious to know if other movie lovers like me will react as strongly as I did to the end of episode 6 – if after you watch it you do not get what I am talking about then it means I am all alone in this)


Je sais que la période du confinement touche – enfin croisons les doigts – à sa fin et que ce n’est peut être pas le moment de suggérer une nouvelle série à regarder après cette période où nous avons beaucoup trop regardé notre télé mais je voulais vous parler des quelques séries que j’ai découvert pendant le confinement et que j’ai vraiment appréciées.

High Fidelity

Cette série – qui peut être visionnée sur Hulu aux Etats Unis (je n’ai pas l’information pour la France, pardon) – est une adaptation du livre de Nick Hornby à qui l’on doit notamment About a boy. Ce livre avait déjà fait l’objet d’une adaptation au cinéma sous le même titre. Nick Hornby est d’ailleurs un producteur sur la série.

Zoë Kravitz as Rob – Source: theplaylist.net

On suit les péripéties sentimentales et amicales de Rob, interprétée à la perfection par Zoë Kravitz, jeune trentenaire New Yorkaise, gérante d’une boutique de vinyles.

Si les intrigues amoureuses ne sont pas les plus novatrices dans le paysage audiovisuel, la série tient tout son charme dans ses savoureux personnages secondaires pétillants et drôles et dans sa BO teintée de nostalgie plus que très réjouissante !

On my block

Cette série originale Netflix qui en est déjà à sa 3ème saison, la 4ème étant en production raconte la vie de 4 adolescents dans un quartier de Los Angeles fictif que l’on découvre la veille de leur rentrée au lycée.

Ces adolescents naviguent entre leurs vies d’adolescent riches en histoires de coeurs, histoires de famille et la vie d’un quartier dans lequel les gangs sont présents et des adolescents nés au sein de ses gangs et malgré une réussite scolaire sont voués à les rejoindre.

Diego Tinoco as Cesar, Sierra Capri as Monse, Brett Gray as Jamal & Jason Genao as Ruby – Source: http://www.seventeen.com

Si certaines intrigues sont vraiment loufoques, et si on peut noter quelques soucis de justesse dans le jeu de certains des jeunes acteurs, les personnages sont tous attachants et les dialogues tellement bien écrits que la série est un vrai grand plaisir à regarder. Et elle saura vous surprendre plus d’une fois car sous son apparente légèreté, on est souvent ramené violemment à la réalité et j’ai personnellement pleuré quelques fois en la regardant.

Dans un autre style, la BO est aussi super sympa et colle très bien à l’ambiance et au ton de la série.

Everything sucks !

Je préfère prévenir tout de suite, la frustration liée à cette série est grande puisqu’elle ne comporte qu’une saison et n’a pas été – à ma connaissance – renouvelée.

Jahi Di’Allo Winston as Luke & Peyton Kennedy as Kate – Source: http://www.hollywoodreporter.com

Cette série, comme On my block, se concentre sur la vie de lycéens mais nous sommes cette fois embarqués dans la petite ville de Boring, Oregon (le mot « boring » voulant dire pour les moins anglophones de nous « ennuyeux ») au coeur des années 90 (à lire « nonante » en hommage à ma colocataire mais à lire « quatre-vingt-dix » si vous êtes français et que contrairement à moi vous n’avez pas encore subi un lavage de cerveau made in Belgique 🙂 ).

Nos héros sont cette fois un petit groupe de lycéens mal dans leur peau et timides qui ne font pas partie des « cools » de la bande et qui s’impliquent dans le club audiovisuel de leur lycée. Encore une fois on suit leurs histoires de coeurs, d’amitiés, leur lien avec leurs parents… mais le tout dans un contexte social bien différent du notre puisque nous sommes dans les années 90 dans une petite ville de campagne.

Encore une fois la BO est absolument géniale ( on dirait que ça a une petite importance pour moi cet élément, non ? ) et les nostalgiques des années 90 seront gatés ! de Nirvana à Oasis, c’est un vrai vrai bonheur !

Les personnages principaux sont touchants et mignons, même si plus d’une fois j’ai trouvé les deux personnages principaux Kate et Luke très violents verbalement l’un avec l’autre, il y a quelque chose de doux, de positif et d’un peu loufoque qui ressort de la série.

Hollywood

Dernière série en date que j’ai regardée et qui, bien qu’avec ses défauts, a été un vrai coup de cœur.

Ryan Murphy, qui a déjà signé Glee, les American Horror Story ou les American Crime Story, est le créateur de cette mini-série qui dépeint certaines pratiques et certains enjeux du cinéma de l’après guerre à la fin des années 1940.

Promotional poster for the show starring Laura Harrier, David Corenswet, Darren Criss, Jeremy Pope & Samara Weaving – Source: syrianhr.org

Le point de départ de cette mini série est donc Jack Costello, un soldat ayant combattu pendant la guerre qui souhaite devenir acteur. Comme des centaines de personnes, il attend le matin devant la grille des prestigieux Ace Studios dans l’espoir de décrocher un rôle de figurant dans un des films en tournage. Un jour dans un bar, un homme, Ernie, l’aborde et lui propose de venir travailler dans sa station service, qui est plus qu’une station service mais un réseau de prostitution masculine pour les clients – souvent des personnes qui travaillent pour des studios – qui demandent à aller à « Dreamland ».

En parallèle, on suit également les parcours d’un jeune scénariste Afro-américain et homosexuel, Archie, d’une jeune actrice Afro-américaine fatiguée de rester cantonnée aux rôles de servantes, Camille, d’un jeune réalisateur idéaliste, Raymond, qui rêve de changer Hollywood car il croit fermement que la représentation des minorités dans les films est un premier pas pour changer le monde, et de mettre en avant dans les films toute personne ayant le talent nécessaire, quelque soit son origine, son sexe, sa couleur de peau ou son orientation sexuelle, le parcours d’un jeune acteur, Roy, qui se trouve être homosexuel, sans grand charisme ni talent (mais incroyablement touchant) qui se retrouve dans les griffes d’un agent peu scrupuleux, lui imposant de lui faire des  » faveurs » sexuelles en échange de ses services.

Le casting, même si je pourrai noté 2-3 faiblesses est globalement super, Jim Parsons et Darren Criss en tête, chacun dans leur genre. Ce sont tous les deux des habitués des productions de Ryan Murphy et ils ont dans cette série là, des rôles vraiment complètement opposés. D’un côté Darren Criss, qui joue ce jeune réalisateur idéaliste, en couple avec Camille, est parfait dans son rôle. Yeux rieurs, douceur, empathie, ambition… il est vraiment crédible et touchant. A l’opposé Jim Parsons, joue l’agent véreux. Il est absolument odieux mais le fait à la perfection. Pour ceux qui – comme moi l’ont découvert en Sheldon Cooper dans Big Bang Theory, attention ça peut choquer !

On peut critiquer Hollywood pour son traitement superficiel, idéaliste, parfois racoleur de certains enjeux du Hollywood de l’époque (et par extension de ce qui subsiste dans le Hollywood d’aujourd’hui) mais c’est pour moi une série qui a du cœur et dont les acteurs, le ton et l’esthétique absolument sublime en font une série de qualité digne de s’y perdre et de se laisser prendre au jeu !

(NB: je ne veux rien spoiler, mais j’aimerai savoir si d’autres amoureux du cinéma réagiront aussi fortement que moi à la fin de l’épisode 6 – si après visionnage vous ne voyez pas de quoi je parle, alors c’est que je suis bien la seule à être autant chamboulée par cela)


2 réflexions sur “Series to watch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s